Derrière chaque action d’Études et Chantiers se cachent une multitude d’acteur·rice·s. Tous les projets que nous proposons sont le fruit de partenariats et de travaux collectifs et sont d’un intérêt général.

Que ce soit pour accompagner les individu·e·s dans leurs projets d’engagement et de mobilité, ou pour monter une action locale tel qu’un chantier international de bénévoles autour du besoin d’une collectivité; nous développons des partenariats que nous souhaitons : ancrés sur le territoire et dans le temps. C’est ainsi que nous élaborons ensemble des projets de qualité. 

Les partenaires et leurs implications à nos côtés sont variés, nous souhaitons vous les présenter et peut-être vous donner l’envie d’agir avec nous et de soutenir nos actions :

Études et Chantiers fait partie de plusieurs réseaux nationaux et internationaux. Être membre de ces réseaux nous permet de proposer des projets de qualité à nos bénévoles français·es qui participent à des projets en France ou à l’international et pour les bénévoles internationaux·ales qui participent à nos projets en France.

Nos réseaux nationaux :

  • Cotravaux

Depuis 1959, Cotravaux a pour but de promouvoir l’action volontaire et de favoriser son  développement sur l’ensemble du territoire national. 

Réseau d’acteurs du travail volontaire depuis 2011, Cotravaux  promeut les engagements volontaires court ou long termes en France et à l’international, fait connaître les projets associatifs des associations membres, anime ses réseaux régionaux, est en contact régulier avec l’État et les collectivités territoriales pour valoriser les engagements volontaires.  

Plus d’informations sur : http://www.cotravaux.org/

Nos réseaux internationaux :

  • Alliance of European Voluntary Service Organisations

L’Alliance of European Voluntary Service Organisations, créée en 1982, est une organisation internationale non-gouvernementale. Elle représente un cinquantaine d’organisations aux quatre coins du monde, qui promeuvent l’éducation interculturelle, la paix, la citoyenneté active,  l’égalité au travers des projets internationaux de volontariat. 

Chaque association organise et coordonne un programme annuel de projets internationaux de volontariat dans son pays et échange ses volontaires au sein du réseau. Chaque projet respecte une Charte Qualité qui met en évidence l’aspect éducatif des projets et le respect des normes de qualité votées par les membres du réseau.

Ce ne sont pas moins de 13 000 bénévoles qui partent chaque année sur un (ou plusieurs) des  1 200 projets de volontariat du réseau !

Le mouvement Etudes et Chantiers est membre de l’Alliance depuis 1986.

Plus d’informations sur : http://www.alliance-network.eu/

  • Comité de Coordination du Service Volontaire International (UNESCO)

Le Comité de Coordination du Service Volontaire International, organisation internationale non-gouvernementale, a été créé en 1948 sous l’égide de l’UNESCO. Le réseau développe et coordonne le service volontaire international à travers le monde. Le réseau compte plus de 170 associations internationales, nationales et régionales engagées dans des projets utiles à la collectivité.  La paix, le développement durable, la protection de l’environnement, l’héritage culturel, les droits de l’Homme sont certains des axes de priorité du réseau et de ses membres. 

Chaque année, ce sont 40 000 bénévoles qui participent à des projets internationaux.

Plus d’informations sur : http://ccivs.org/

Études et Chantiers bénéficie du soutien de l’État dans la réalisation de ses missions, à plusieurs titres :

  • En tant qu’organisateurs de chantiers internationaux de bénévoles :

Le dispositif « chantier de jeunes bénévoles » est définit par une circulaire interministérielle : instruction n° 01-241 JS du 19 décembre 2001. Celle-ci prévoit également le partenariat avec les services de l’État et les dotations, ainsi que la possibilité de s’organiser en Concertation au niveau des régions. Études et Chantiers est signataire de la charte nationale des chantiers de bénévoles.

Actuellement, les acteur·e·s des chantiers de bénévoles ne sont pas systématiquement réuni·e·s et organisé·e·s en concertations régionales mais les services déconcentrés de l’État continuent d’apporter leurs soutiens :

– le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse à travers les Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) et les Directions Départementales de la Cohésion Sociale – et Protection des Populations (DDCS-PP)

– le Ministère de la Culture soutient les chantiers portant sur la restauration du patrimoine classé ou inscrit au titre des Monuments Historiques au travers des Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC).

– le Ministère de la Transition écologique et solidaire soutien les chantiers portant sur l’Education à l’environnement et le Développement Durable à travers les Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) et en Ile-de-France via la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie (DRIEE).

  • En tant qu’acteur·e·s de la mobilité et de l’engagement des jeunes :

Nous travaillons avec les DRJSCS et DDCS(PP) de nos territoires d’action et nous rapprochons d’autres services en fonction de la nature des projets.

Nous bénéficions d’un agrément national pour accueillir des volontaires en services civiques et travaillons en concertation avec l’Agence Nationale du Service Civique.

Plus d’informations : Lien service civique https://www.service-civique.gouv.fr/  

  • En tant qu’association nationale fonctionnant en réseau :

Nos associations sont agréées Jeunesse et Éducation Populaire (JEP) et nous bénéficions de l’appui du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse via la Direction de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA) qui nous soutiennent au travers des Fonds de coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire (FONJEP) et des Fonds de Vie Associative (FDVA) et ce également, au niveau des services déconcentrés.

Chacune de nos actions ayant pour objet transversal l’animation et la dynamisation des territoires, nous travaillons en partenariat avec les collectivités territoriales à tous les échelons. Il·elle·s sont parfois :

 – Bailleurs d’Ouvrages et accueillent sur leur territoire des chantiers de bénévoles. Il s’agit souvent de Communes, mais aussi de Communautés de Communes et même de Départements.

Pourquoi accueillir un Chantier de Bénévoles ? Mener des actions concrètes pour appliquer les politiques territoriales en matière de jeunesse, amélioration du cadre de vie des concitoyen·ne·s, développement durable, valorisation du patrimoine …

Comment être bailleur d’ouvrage ? Ensemble nous réalisons un diagnostic territorial pour trouver un support cohérent, nous étudions les questions logistiques, mettons en réseaux les acteur·rice·s du territoire et valorisons le projet.

Pour plus d’information, contactez directement la personne responsable de la coordination des projets en Région – à Lien contacts

Facilitateur·rice de mise en réseau pour l’ancrage de nos projets sur les territoires. Nous travaillons par exemple avec les responsables jeunesses pour favoriser la rencontre avec la population locale ou leur mobilité en utilisant le chantier pour lever les freins à la rencontre interculturelle, 

 – Partenaires financiers grâce à des dotations aux chantiers de bénévoles, à l’accompagnement vers la mobilité des jeunes et/ou au Parcours de l’Engagement (lien page).

Par exemple les Régions le feront au titre de l’engagement et la citoyenneté des lycéen·ne·s, la protection de patrimoine historique,… Les Départements au titre de l’accueil de jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance, la valorisation de sites touristiques,… Les Établissements Publics Territoriaux au titre de l’amélioration du cadre de vie, la mobilisation des jeunes de quartier prioritaires,…

Nous remercions les conseils départementaux de l’Allier, de l’Essonne, de la Haute Loire, de la Meurthe et Moselle, de la Meuse, du Puy-de-Dôme et de la Seine Saint Denis.

 Nous travaillons en partenariat avec de nombreuses associations pour :

Monter un chantier :

Les associations aussi peuvent être Bailleurs d’Ouvrage et ainsi accueillir des chantiers internationaux de bénévoles en soutien à leurs activités.

Prenons deux exemples : 

  • une association organisatrice de festival : l’objet du chantier est d’aider au bon déroulement de leur événement.
  • une association refuge pour animaux: les bénévoles prêtent main forte à l’entretien ou l’aménagement du site et soutiennent l’équipe souvent bénévoles.

Ces associations nous ont fait confiance : Cultures du Monde (03), A.D.A.D.A. (63), Plein la Bobine (63), La Feina (15), SOS Cheval (63), la Maison Elsa Triolet-Aragon (78), l’Association Dynamo (54), L’atelier vert (54), La ferme du plateau (54).

Accompagner les jeunes dans leur projet de mobilité : 

Nous organisons ensemble des réunions collectives pour les informer des dispositifs de mobilité et d’engagement, et pour les personnes intéressées, assurons ensemble un accompagnement personnalisé. 

Favoriser les échanges entre bénévoles et personnes locales :

Afin de créer du lien entre des bénévoles venu·e·s des quatre coins du monde et la population locale qui accueille un chantier, nous montons des actions communes afin d’échanges rires dynamisant le territoire et le lien social.

BIJ, PIJ, Missions Locales, MJC,…nous avons en commun notre rôle de soutien dans le parcours des jeunes et la volonté de leur donner les moyens d’un chemin autonome et épanoui. 

L’engagement bénévole ou volontaire est une étape levier dans le parcours des jeunes.
Ils y développent :

  • une citoyenneté active, 
  • des savoirs-faire (linguistiques, techniques, organisationnels,…)
  • des savoirs-être (assertivité pour s’assurer une communication claire, tolérance à la différence d’opinion, être force de proposition,…) 

qui leur servent autant dans leur vie personnelle que professionnelle.

Études et Chantiers a pour mission d’informer et de sensibiliser les jeunes à l’interculturalité, la mobilité et l’engagement. Pour cela, nous travaillons en partenariat avec les structures jeunesse et un·e référent·e (GJ, Mobilité, …). Rencontrons-nous pour nous connaître et faire découvrir aux jeunes les projets qui s’ouvrent à eux.

Se remobiliser, prendre en autonomie, gagner en confiance en soi, sortir de son environnement connu, se sociabiliser, se positionner dans un groupe, vivre la solidarité…Les bénéfices d’une expérience en chantier; qu’elle soit en France ou à l’international sont multiples. 

Nous accompagnons les jeunes de structures socio-éducatives en lien étroit avec leurs référent·e·s. Un entretien permet de connaître le·la jeune avec ses motivations, ses freins et ses leviers. L’objectif est de trouver le projet le plus adapté en fonction de l’envie et besoins de chacun·e. Nous expliquons les principes de nos projets (implication, dialogue, …), les formalités d’une inscription et répondons à toutes vos questions

Afin d’assurer une bonne “orientation” et une place dans le projet de son choix; nous conseillons de nous appeler le plus tôt possible. Un retour d’expérience du·de la jeune est systématiquement demandé.

! Dû à certaines sollicitations passés; nous précisions que la participation des jeunes ne saurait être : une punition, une obligation, une surprise. Il s’agit d’un projet engagé et conscient de la part du·de la jeune. C’est seulement ainsi qu’il·elle profitera pleinement d’une expérience collective riche qui le·la marquera longtemps. 

Vous êtes une structure socio-éducative ? Contactez-nous pour connaître les démarches à suivre : 04 73 31 50 49, workcamps(a)etudesetchantiers.org

Nos projets solidaires étant accessibles dès 14 ans et d’utilité collective, nous développons les liens avec l’Éducation Nationale. Collèges, lycées, universités, nous nous déplaçons chez vous pour informer les étudiant·e·s des programmes d’engagement et de mobilité à leur portée.

Nous partageons un objectif commun et sommes complémentaires pour accompagner les personnes dans leur épanouissement.